June 20, 2012

"Ample et mobile…"

Faits d’abstraction par Nature
Semant points de suspension
D’ensorcelantes sculptures
En silencieuse ostension.

Accrochage au fil de fer
Des rameaux. Au bout de feuilles
Peintes d’ombre et de lumière :
Noir sur blanc ouvrant un œil.

Les plantes jouent à Calder
Au jardin des immobiles,
Exhumant des planétaires
Embaumés de chlorophylle.

Et comme l’esprit s'égare
À dégripper ces rouages,
Un vertige s’en empare
Qui le visse à cette cage.

1 comment:

  1. très beaux
    , texte et image...

    et effectivement, le rapport à Calder...

    ReplyDelete