October 02, 2015

"Décidu…"

De l’écume grise des toisons
en transhumances orageuses
galvanisant les prés bleus ;
de l’éclipse totale
chaque jour effarouché plus tôt
pour autant de champs libre à la nuit
qui elle n’a peur de rien ;
des souffles fraîchissant qui s’enhardissent
et insinuent partout à tâtons
leurs mains froides en quête de frissons ;
des oiseaux prêts à appareiller
qui toutes plumes dehors
tournent leurs poupes becquetant
vers de moins tristes tropiques
– le temps est venu :
d’amorcer son repli ;
de s’endormir ;
d’apaiser son cœur et de le ralentir ;
de réserver son sang à ses membres enfouis ;
de secouer sa tête ;
de se dépouiller ;
d’ébouriffer sa chevelure marcescente,
d’y réveiller les papillons alanguis ;
d’offrir aux tourbillons qui s’impatientent
des nuées d’ailes mordorées !

No comments:

Post a Comment