April 23, 2015

"Narrée cage…"


Il n’y a pas de comédiens
sur cette scène de théâtre :
ceux-là sont rompus à débattre,
mais étrangers à jouer bien.

Il n’y a pas l’abord du bois,
seulement de la pierre blanche
et rien ne peut brûler ces planches
réfractaires comme le froid.

Il n’y a pas un grain de voix
sinon cet hydropique bruit
des pas qui font gicler des fruits
par terre un jus d’ailes aux abois.

Il n’y a que l’empreinte noire
de l’unique voie praticable :
ouvrant sa plaie au fil des sables
mouvants entre ceux sans histoire ;

et aiguillant le point sauvage
– à faufiler du drap lunaire
où se confondent ciel et terre –
de mon âme cousant sa cage !

No comments:

Post a Comment