November 11, 2014

"Écarte-heures…"


Ton âme a élu domicile
dans ce moment de ta jeunesse 
tu étais encor gracile 
et te brûlais avec ivresse ; 

dissociant ta vie en deux temps : 
celui de l’érosion du corps ; 
celui de l’esprit n’acceptant 
pas l’aliénation d’un tel sort. 

Et depuis, la rivalité
de ce couple mal assorti
n’a cessé de te déliter ; 

ta moitié fraîche à l’intérieur 
s’éloigner de l’autre partie
se desséchant à l’extérieur !

No comments:

Post a Comment