January 11, 2014

"D’eau au mur…"


L’insolente cascade effondre
sans répit sa barre lactée
sur la nuit tombée à ses pieds.
À genoux devant cet autel,
tu crois tenir la récompense
de t’abreuver jusqu’à la lie
à la fontaine jacassante ;
sous la chute joignant en coupe
tes mains pour recueillir l’eau fraîche
et enfin te désaltérer.
Mais le débit est si intense
que l’avalanche rebondit
sur tes stigmates violacés,
vaporisant le froid liquide
en une brume insaisissable.
Et tu as beau persévérer,
rien ne change, pas une larme
ne ruisselle au fond du cratère.
Alors, pour étancher ta soif,
tu dois te résoudre à lécher,
au bout de tes doigts engourdis,
une moiteur étincelante.

No comments:

Post a Comment