October 05, 2013

"Physionotrace…"

Un pas. Un autre. Je ressasse.
Marche. Il ne se passe rien.
Seul le temps se déplace.
Je casse les mots
de ma pensée loquace.
J’agace les pierres du bout du pied.
Je traîne. L’ennui m’enlace.
Pourtant il ne me lasse pas.

Pause. Sur place.
En chasse à la lumière,
des clins d’yeux de rapace
terrassent mon regard.
Seule brille la peau grasse
d’une glace abysse où je glisse
face contre face.
Sa surface me réfléchit.

Je réfléchis. Paresse à cet espace
de grâce. Me dépose en silence
à l’arrêt de mes traces.
Jusqu’à ce que mon souffle
telle une plume me tracasse.
Je repars. Sans qu’il se passe davantage.
Seule la route s’efface
où s’enchâsse ma langueur.

1 comment:

  1. Un jour j'ai écrit un petit texte en anglais pour une camarade de blog qui n'avait pas le moral et si ton texte m'y fait penser c'est que le thème en était aussi ces miroirs brisés sur le sol.

    Rainy day:

    I'm passing by the old streets full of rain
    Jumping over mirrors broken on the ground,
    Wrapped into sadness, and a purple coat
    Like candy in chocolate...

    I'm waiting for a rainbow.

    2007

    Tu me parais aussi contemplatif que je peux l'être, en tout cas tu habites pleinement (et bellement) tes instants.

    :)

    ReplyDelete