November 12, 2012

"Origami-tige…"

Amnésiques sont les champs lisses.
Ceux où, cherchant prise, le temps
N’a pas encore écrit et glisse.

Dans les plis la mémoire attend,
Pinçant dans les pages cornées
Tous ces lieux où l’on reviendra
Ouvrir son album chiffonné.

Les rides scandent leur mantra
Qui fronce des lignes de vie
Au rythme grave des pliures :
Stries que la poussière salit,
Noircissant au fond des cassures !

4 comments:

  1. Recourbés sur le chant du temps
    Les souvenirs plantés dans les plis
    Prennent la poussière, habit de mémoire
    Ainsi vont les feuilles grises.

    ///

    Bises&Souffles

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci L.S. pour tes mots toujours si inspirés, auxquels je m'habitue si facilement que j'en ressens un manque lorsqu'ils se font plus rares ;-)
      Bises

      Delete
  2. L'image est belle de cette mémoire origami, et en vérité elle est très juste. Parfois il y a tant et tant de plis que les souvenirs s'y perdent...

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci Chris ! En effet trop de plis et replis de la matière grise, qui enveloppent les souvenirs sous toujours plus de couches accumulées. Mais pour autant, sont-ils vraiment perdus ? ;-)

      Delete